Le PSG doit-il se défaire de Thomas Tuchel ?

tsiaro

10 novembre 2020 13:20

À l’approche de la trêve internationale, plusieurs grosses écuries européennes se remettent en question. Le PSG figure en tête de liste.

Jouez sur les meilleurs sites de paris sportif de 2023

Vbet Sport

Bonus

100 €

Betclic Sport

Bonus

100 €

Bwin.fr

Bonus

120 €

Netbet.fr

Bonus

100 €

Betway.fr

Bonus

100 €

Changer de coach ou non ? Une question légitime que peut se poser le board du PSG, Leonardo en tête. Même son de cloche du côté de Manchester United où Ole Gunnar Solskjaer ne parvient pas à répondre aux attentes. Un jeu de chaise musicale des entraineurs pourrait se mettre en place.

Avec la trêve internationale qui se profile, c’est le moment idéal pour changer de coach. Mais dans un club qui compte un contingent important d’internationaux, un nouvel entraineur peut arriver devant un vestiaire dégarni de ses cadres. Ce n’est évidemment pas la première rencontre idéale. C’est le dilemme auquel sont confrontés certains dirigeants de grands clubs européens. Manchester United et le PSG y songent en tout cas sérieusement.

En froid avec son directeur sportif, Leonardo, Thomas Tuchel ne serait donc pas vraisemblablement reconduit à la fin de son contrat en juin prochain. La seule raison qui fait qu’il soit toujours en place c’est une histoire de gros sous. Le licencier maintenant couterait 10 millions d’euros au PSG. Du côté de Manchester, la question est différente, mais tout aussi cruciale. L’avenir du norvégien sur les bancs d’Old Trafford n’est pas directement menacé, mais il est sous haute surveillance.

Le favori pour retrouver un poste : Mauricio Pochettino

Depuis la fin de son aventure avec Tottenham, le coach argentin attend patiemment son heure. Car il le sait plus que quiconque, son savoir-faire intéresse beaucoup de monde. Sa régularité à la tête des Spurs en Premier League et son parcours épique en Champion’s League joue en sa faveur. Qui plus est , il a toujours réussi à fédérer son vestiaire partout où il est passé.

Bien évidemment, Manchester United s’est déjà positionnée sur le sujet. Le PSG quant à lui est en retard sur le dossier. Un autre invité surpris pourrait pourtant changer la donne : le Real Madrid dans le cas où Zinedine Zidane ne ferait plus l’unanimité du côté de la Casa Blanca. Mais cela reste difficilement imaginable.

Un grand nom à la relance : Maurizio Sarri

Il est toujours sous contrat avec la vieille dame et cherche à s’en défaire âprement en coulisse. Mais cela étant, Maurizio Sarri sort de deux expériences peu probantes en Premier League et en Série A respectivement avec Chelsea et la Juventus. Des trophées, il en a remporté. Mais la grande question reste ses manières de calibrer ses troupes, trop dirigistes pour un vestiaire de top club.

Si les portes au sein d’un top-club sont difficiles à ouvrir, rien n’est moins sur concernant des clubs moins huppés. Déjà la Fiorentina s’est déjà penchée sur le cas du bonhomme avant de finalement signer Cesare Prandelli. En Italie, sa côte est intacte. difficile de l’imaginer sur le banc du PSG. Mais après tout, rien n’est impossible dans football.

L’outsider : Massimiliano Allegri

Annoncé depuis de longs mois en approche du camp des Loges, le cas M.Allegri est loin d’être simple. Après avoir pris une année sabbatique en 2019, l’italien espérait reprendre du travail en 2020. Et sur ce dossier, le board parisien n’est pas loin. Déjà, à cause de sa relation avec Leonardo qui l’apprécie beaucoup.

Adoubé en Italie, il a été annoncé avec insistance du côté de l’inter Milan lors de la mini-brouille avec Antonio Conte. Manchester United semble aussi intéressée par son profil. Le voir sur le banc du PSG serait extrêmement plaisant.