Chelsea FC : Kepa veut s’en aller

Voici une nouvelle qui n’est en pas réellement une. Kepa Arizabalaga, le gardien espagnol de Chelsea souhaite en effet partir.

Jouez sur les meilleurs sites de paris sportif de 2022

Vbet Sport

Bonus

100 €

Betclic Sport

Bonus

100 €

Bwin.fr

Bonus

120 €

Netbet.fr

Bonus

100 €

Betway.fr

Bonus

100 €

Lui qui traine son spleen depuis plus d’une saison sur les pelouses de premier league a donc vu son temps de jeu réduit à néant avec l’arrivée d’Edouard mendy en provenance de rennes. Encore pire, la nouvelle recrue a déjà convaincu le board londonien et les supporters des blues. Au contraire de Kepa qui traine toujours avec lui l’étiquette de gardien le plus cher du monde au fil de ses nombreuses erreurs…

Kepa Arizabalaga

Un potentiel jamais confirmé

Arrivé à Chelsea en 2018 contre un chèque de 80 millions d’euros, Kepa devait être le grand gardien que les Londoniens attendaient pour remplacer l’idole Petr Cech ou encore l’imposant Thibault Courtois. Deux ans plus tard, la donne a définitivement changé : l’ancien gardien de l’Atletic Bilbao est considéré comme étant la pire recrue du club depuis longtemps.

Cible des tabloïds anglais que l’on sait, pas tendre, l’espagnol est sur la liste des joueurs indésirables à Chelsea. Encore pire pour lui, l’arrivée d’Edouard Mendy marque la rupture complète avec son entraineur. Car si l’un a couté presque trois fois moins cher (24 millions d’euros) les performances ne se sont pas fait attendre. Kepa quant à lui enchaine des prestations aussi catastrophiques les unes que les autres.

L’idée d’un prêt fait son chemin

Immédiatement barrée par E.Mendy, la situation de Kepa dans le club ne va pas en s’arrangeant. Mendy est devenu le gardien de Chelsea qui a aligné cinq clean-sheets pour ses débuts depuis octobre 2010 et un certains Petr Cech. L’espagnol ne peut pas en dire autant. Surtout qu’il vise une place dans la sélection espagnole pour le prochain Euro qui se profile. La solution ? Un prêt vers un autre club. Partir. Là encore la concurrence est rude avec David De Gea et Unai Simon.

Pour pouvoir se relancer l’idée est donc très simple : un prêt ailleurs pour avoir du temps de jeu. Et selon le quotidien britannique The Sun, il est disposé à partir via un prêt. Mais en plus de vouloir partir, il serait également prêt à faire des efforts financiers conséquents pour ne pas refroidir les clubs intéressés par son service. Affaire à suivre.

L’avis de la rédac : On aimerait retrouver le Kepa de l’Atletic Bilbao, celui qui a fait cracher 80 millions d’euros à Chelsea. Si pour cela il doit se relancer ailleurs alors soit. Cela satisfera également les deux parties.

Retour haut de page