La sanction est tombée : plusieurs mois de prison pour Dani Alves !

La situation se complique pour Dani Alves. Pas de libération sous caution pour l'ancien joueur du FC Barcelone !

Voilà déjà plusieurs années que la réputation du football est ternie par des accusations d’agressions sexuelles. Après Benjamin Mendy et Achraf Hakimi, c’est au tour de Dani Alves. Plusieurs charges sont retenues contre le Brésilien qui est actuellement incarcéré en Espagne. Ce dernier aurait aimé être libéré sous caution en attendant son procès, mais la justice espagnole est catégorique : Dani Alves restera derrière les barreaux jusqu’à ce qu’il soit appelé devant le juge. Son incarcération est prolongée de plusieurs mois.

Dani Alves risque gros

L’ancien latéral droit du Barça et de la Seleçao a beau clamer son innocence, mais pour la justice espagnole, tout est à prouver. À titre de rappel, le Brésilien est accusé d’agression sexuelle et de « pénétration non consentie » par une jeune femme espagnole dont on ignore le nom. Selon les médias, Alves aurait d’abord nié tout contact avec la plaignante. Plus la pression de la justice s’intensifiait, plus la version du latéral brésilien changeait. Aux dernières nouvelles, Alves admet connaitre la jeune femme, mais il dit avoir eu le consentement de cette dernière. Les avocats de l’international disent avoir en leur possession une preuve vidéo qui appuierait les dires de leur client. Ils réclament donc une libération sous-caution de Dani Alves, chose qui leur a été refusée.

La justice justifie sa décision par le grand risque que court l’accusé. En effet, Dani Alves pourrait passer 6 à 12 ans derrière les barreaux s’il est déclaré coupable. Face à cette réalité, les autorités redoutent que Dani Alves s’enfuie s’il est libéré sous caution. Vu que ce dernier dispose d’importants moyens financiers, il n’aurait aucun mal à se volatiliser. Malheureusement pour lui, Dani Alves doit préparer sa défense en prison. Il ne pourra pas s’enfuir comme l’a fait son compatriote Robinho il y a quelques années. Le Brésilien pourrait passer 10 mois à l’ombre avant son procès.

Les autres joueurs trempés dans des affaires d’agressions sexuelles

Dani Alves n’est pas un cas isolé. D’autres joueurs sont confrontés à des accusations d’agressions sexuelles. Le cas le plus récent concerne un autre latéral droit : Achraf Hakimi. L’international marocain a vu son mariage volé en fumée après qu’une plainte pour viol a été déposée contre lui. Le joueur du Paris Saint-Germain est en observation et en instance de divorce. Hakimi nie toutes les accusations retenues contre lui et est confiant au fait qu’il sera innocenté.

Plus loin encore, le cas de Benjamin Mendy avait choqué toute la planète foot. Le latéral gauche de Manchester City était en détention provisoire pour 6 accusations de viols et une agression sexuelle. Après un procès houleux et une délibération de 14 jours, le jury populaire de Chester a reconnu Mendy non coupable. Le joueur a ainsi évité la peine de perpétuité, mais sa carrière de joueur professionnel semble détruite à jamais. Manchester City ne veut plus rien savoir de lui et plus aucun club ne veut être lié à lui pour le moment. Dani Alves subira-t-il le même sort ? C’est à la justice espagnole d’en décider !

Tout savoir sur le dernier club de Dani Alves, Pumas :

Achraf Hakimi

News




Pariez sur les Meilleurs Bookmakers du 16 Juin 2024

Legendplay Sports

Legendplay Sports

Bonus

375 $CA

Powbet Sports

Powbet Sports

Bonus

100 CHF

ProntoBet Sports

ProntoBet Sports

Bonus

10 €
Vous êtes ici : Accueil > Brésil > Sélection brésilienne > La sanction est tombée : plusieurs mois de prison pour Dani Alves !