Les Balkans honorés de la troisième place

Pierre

18 décembre 2022 04:57

*** Dans le match Croatie-Maroc, le football a régné en maître. Dans un match qui est habituellement un match de formalité, deux équipes ont joué comme s’il s’agissait d’une finale. Finir troisième dans une Coupe du monde n’a jamais été aussi important.

Jouez sur les meilleurs sites de paris sportif de 2023

Vbet Sport

Bonus

100 €

Betclic Sport

Bonus

100 €

Bwin.fr

Bonus

120 €

Netbet.fr

Bonus

100 €

Betway.fr

Bonus

100 €

Les images étaient choquantes. Modric, Perisic, Orsic, Livakovic, et tous les joueurs croates heureux de leur médaille de bronze. Ils ressemblaient à des enfants avec de nouveaux jouets. Ils l’ont fait tourner pendant tout le match, ils ont battu le Maroc 2×1 et a terminé troisième de la Coupe du monde.

Ne jamais arriver troisième, c’était comme arriver premier.

Les Balkans et les Arabes ont marché fièrement sur la pelouse du stade Al Khalifa. Il y a eu un gagnant et un perdant, mais au final, le football a triomphé. Après tout, une équipe ayant à peine 25 ans d’histoire et un pays africain figurent parmi les trois meilleures équipes du monde.

Pas mal pour un sport qui, selon les experts, perd chaque jour de sa pertinence dans le monde, non ?

Mais, Comment s’est déroulé le match, qui a marqué les buts, y a-t-il eu des controverses ? Découvrez tout cela et bien plus encore dans le reportage Croatie vs Maroc que Foot221 a préparé pour vous.

Photo : Semana | Le match de la phase de groupe s’est terminé par un 0-0.

Croatie vs. Maroc : la relation du match

Une première mi-temps pleine de buts

Ils s’étaient suffisamment étudiés l’un l’autre. Les équipes de Dalic et de Regragui se sont rencontrées en phase de groupe et il s’agissait de procéder à des ajustements tactiques. A part quelques surprises, les deux équipes savaient à quoi s’en tenir.

La Croatie ? Une équipe qui vous domine depuis le milieu du terrain avec Kovacic et Modric.

Le Maroc ? Une équipe qui attaque les flancs avec Hakimi, Boufal et Ziyech.

Les forces d’une équipe étaient les faiblesses de l’autre. Sur les flancs, Hakimi faisait son travail. Et au milieu, Amrabat a couru pour couvrir les espaces ouverts par le duo des Balkans.

Malgré cela, à 6′, la surprise est venue grâce à l’intelligence de Dalic. Amrabat a commis une faute sur Kramaric et le coup de pied arrêté est arrivé. Modric feintait pour le récupérer et le laissait à Majer qui centrait au premier poteau pour Perisic, qui le peignait au milieu et il tombait confortablement sur Gvardiol. Le défenseur central sensationnel de la Coupe du monde l’a placé sur les interwebs.

Photo : Yahoo Sports | Le défenseur central de Leipzig est la sensation de la Coupe du monde.

Mais la ruse de Dalic serait contrée par celle de Regragui. A la 8′ marque, Gvardiol a fait une faute sur une contre-attaque sur le flanc droit. Et le centre, qui a été récupéré par Ziyech, a été dégagé au milieu de la surface par Modric. Et qui était là ? Achraf Dari. Le défenseur central, entré en jeu à la place de Saiss, a inscrit le but égalisateur.

Les tribunes marocaines ont rugi. Ils se languissaient de la troisième place. 1×1.

Photo : MARCA | Dari n’avait pas commencé la Coupe du monde.

Une moisson de chances

Dès lors et jusqu’à la fin de la première mi-temps, les occasions pleuvent. C’est d’abord Orsic qui a l’occasion à la 10′, lorsqu’il tire de l’extérieur de la surface après une action personnelle. Puis, à la 23′, c’est Modric qui se déplace dans la surface et tire dans les mains de Bono. Le gardien de la Coupe du monde a bien repoussé le tir avec une double parade.

Et à 28′ est venue la réponse marocaine. Ziyech et Hakimi ont formé un mur qui s’est terminé par un tir en profondeur du latéral du PSG. Les défenseurs des Balkans venaient dans l’autre sens et Hakimi adressait un beau centre loin de Livakovic et tout près d’En-Nesyri, qui ne parvenait pas à le reprendre.

Mais à 42′, c’est la Croatie qui a obtenu la palme. Khannous a commis le sacrilège de perdre une balle partagée avec Kovacic. La balle a été laissée aux pieds de Majer, qui s’est ouvert avec Orsic et a vu son coéquipier tirer une première fois au second poteau de Bono. GO-LA-ZO !

2×1 et fin de la première moitié.

Photo : Excélsior | Bono ne pouvait rien faire. L’image dit tout.

Croatie – Maroc : deuxième mi-temps

La deuxième mi-temps avait un nom : Mislav Orsic. Peut-être Dalic regrette-t-il de ne pas avoir donné plus de minutes à l’ailier du Zagrev, car son changement de rythme a mis les Croates sur la voie de la première et de la deuxième mi-temps.

L’attaquant a eu sa première occasion à la 46e minute lorsqu’il a reçu une passe de Perisic et a tiré puissamment dans le premier poteau de Bono. Ça allait être un autre grand but.

Et puis, à la 86′, il reçoit une passe au milieu, fait une talonnade à Hakimi et dépose le ballon sur Kovacic. Le milieu de terrain se retrouvait sur la marque d’Hakimi, le dribblait et envoyait à l’extérieur ce qui aurait pu être le 3×1 décisif.

A partir de là, tout était une question de forme. La cérémonie est arrivée et les Croates ont remporté un match qui les place comme la troisième meilleure équipe de Qatar 2022.

Deuxième en Russie et troisième au Qatar. Pas mal pour un pays de moins de cinq millions d’habitants, non ?

Photo : Televisa | C’est peut-être la dernière Coupe du monde pour Perisic et Modric. Kovacic en a encore une dans les jambes.