Pronostic Japon Costa Rica

Bruno

Pour cette deuxième journée de phase de groupe, découvrez avec nous notre pronostic Japon vs Costa Rica. Les deux équipes sont dans le groupe E, aussi accompagné de l’Espagne et de l’Allemagne, deux très grandes nations du football. Lors de la première journée, le Japon a affronté la National Mannschaft, tandis que le Costa Rica a joué contre la Roja. Ces deux équipes, qui ont peu de chance de rejoindre les huitièmes de finales, jouent leur survie dans cette rencontre.

Jouez sur les meilleurs sites de paris sportif de 2023

Vbet Sport

Bonus

100 €

Betclic Sport

Bonus

100 €

Bwin.fr

Bonus

120 €

Netbet.fr

Bonus

100 €

Betway.fr

Bonus

100 €

3 Pronostic pour Japon contre Costa Rica

Pour que vous ayez du choix, et que vous sélectionniez celui qui vous plaît le plus, voici pas seulement notre Pronostic Japon Costa Rica, mais nos 3 paris sportifs différents, tous disponibles gratuitement.

Le Japon n’encaisse pas de but 

Les deux nations ont des qualités et des défauts, mais si l’on additionne la mauvaise attaque costaricienne, à la très bonne défense japonaise, nous voyons le gardien japonais Shuichi Gonda ne pas être pris à défaut. Le Japon peut compter sur de nombreux éléments défensifs costauds, pour la plupart connu des européens. On pense évidemment à Hiroki Sakai, ancien joueur de l’Olympique de Marseille, mais aussi à Hiroki Ito, défenseur central de Stuttgart en Bundesliga, ou Ko Itakura qui évolue dans le même championnat, le Borussia Mönchengladbach. Sur le côté, en plus de Sakai, on retrouve Takehiro Tomiyasu, qui a su se faire une place dans le 11 d’Arsenal, l’actuel leader de Premier League.

Les éléments offensifs costariciens sont eux moins présents. Les deux meilleurs joueurs de l’attaque costaricienne sont vieillissants, et leurs meilleures années sont derrière eux. Il y a d’abord Bryan Ruiz, le numéro 10 créateur, passé par Twente, Fulham, le PSV ou le Sporting, et aujourd’hui reparti dans le championnat du Costa Rica. L’autre star de l’attaque, c’est Joël Campbell. Le joueur formé à Arsenal, passé par beaucoup de championnats importants en Europe, évolue aujourd’hui au Mexique, dans le club de Leon.

Cette sélection est de 1,95 chez plusieurs bookmakers, dont Betclic.

Minamino buteur 

Malgré le fait que l’attaque costaricienne est à la peine, nous voyons tout de même au moins un but dans la rencontre. Il faut donc sélectionner un buteur japonais, et l’attaquant Takumi Minamino semble parfait, même si Daizen Maeda, Shuto Machido, ou Daichi Kamada pourraient, eux aussi, tirer leur épingle du jeu. Passé par toutes les équipes nationales de jeunes, Minamino a inscrit 17 buts en 44 sélections avec les Samouraïs bleus.

Formé au Japon, au C-Osaka, l’ailier, capable de jouer buteur, prend une autre dimension lors de son arrivée au Red Bull Salzbourg. Il fait forte impression, bien aidé par les prestations de son coéquipier Erling Haaland, puis part à Liverpool au mercato hivernal de 2020. Il peine à s’imposer dans le trio offensif XXL des Reds, et, malgré un prêt satisfaisant à Southampton, il est vendu par Liverpool à Monaco l’été dernier. Sur le rocher, le joueur de 27 ans peine à se faire une place de titulaire, mais a de statistiques satisfaisantes, avec 1 but et 3 passes en 9 matchs. Malgré des prestations pas incroyables en club, la coupe du monde pourrait parfaitement le relancer.

 Le but de Minamino est coté à 5,5 sur Bwin.

0 – 0 mi-temps 

Comme évoqué plus haut, ces deux équipes ont beaucoup à perdre en cas de défaite, et la peur pourrait les empêcher de marquer, au moins durant cette première période. Sur les premiers matchs de coupe du monde, cet exemple s’est accumulé, et l’on a trouvé de nombreux 0 – 0 en première mi-temps, et même plusieurs sur la totalité de la rencontre, comme entre le Danemark et la Tunisie, le Mexique et la Pologne, ou le Maroc et la Croatie. Comme évoqué plus haut, le Japon possède en plus une défense solide, qui a toutes les capacités pour repousser les assauts adverses, au moins sur la première mi-temps.

Pas très efficace offensivement, le Costa Rica a cependant de très bons arguments derrière. Le meilleur exemple de tout cela, c’est le portier, Keylor Navas. Révélé aux yeux du monde lors de la Coupe du Monde 2014, le gardien de but a réitéré ses performances lors du mondial 2018 et a confirmé en club, en gagnant plusieurs Ligue des Champions avec le Real de Madrid, et en aidant grandement le Paris SG a allé loin dans la coupe aux grandes oreilles. Devant lui, il possède une ligne de quatre très soudés, avec quelques joueurs connus en Europe, comme Oscar Duarte, l’ancien joueur de Levante, ou Bryan Oviedo, le fer de lance de la franchise de MLS de Salt Lake City.

En plus, la cote du 0 – 0 à la mi-temps est très intéressante, et présente à 2,5 sur le site de Bwin.

Stats du match Japon – Costa Rica

Pas si éloignés d’un point de vue géographique, le Japon et le Costa Rica se sont déjà affrontés 3 fois, mais seulement en amical. La première fois, en 2002, les deux équipes s’étaient quittées bons amis (1 – 1), mais les Nippons ont ensuite battu deux fois leur adversaire, en préparation de la coupe du monde 2014 (3 – 1), puis après le mondial russe de 2018 (3 – 0). Lors de leur dernier match, Minamino avait d’ailleurs trouvé le chemin des filets. Pour avoir des informations plus récentes, voici leurs performances sur leurs 10 derniers matchs :

Les 10 derniers matchs du Japon ont été joués sans enjeux, seulement des amicaux ou des compétitions amicales, comme la Coupe Kirin ou l’EAFF. Les Samouraïs ont remporté 5 de ces matchs, contre les USA (2 – 0), la Corée du Sud (3 – 0), Hong Kong (6 – 0), le Ghana (4 – 1), et le Paraguay (4 – 1). On compte aussi deux matchs nuls sur le score de 0 – 0, contre l’Équateur et la Chine, et trois défaites, contre le Canada (2 – 1), la Tunisie (3 – 0), et le Brésil (1 – 0).

Les derniers matchs du Costa Rica sont un mélange entre des matchs amicaux (3 rencontres), des matchs de la Ligue des Nations CONCACAF (2 matchs), et 5 rencontres pour les qualifications à la Coupe du Monde. Les Costariciens ont fait preuve d’une efficacité qui les caractéristiques bien, avec une seule défaite (2 – 0 contre le Panama), un nul (2 – 2 contre la Corée du Sud), et 8 victoires, contre certaines grosses équipes, comme le Canada, les USA, la Nouvelle-Zélande, ou le Nigéria. En 10 matchs, ils n’ont encaissé que 6 buts et en ont inscrit 15.

Heure du match, lieu et TV en direct de Costa Rica vs Japon 

Pour que vous puissiez suivre au mieux la rencontre avant de parier dessus, voici toutes les informations à connaître sur ce Japon Costa Rica :

Heure du match : ce match se tiendra le dimanche 27 novembre 2022, à 13h heure locale. Avec le décalage horaire, la rencontre aura lieu à 11h00 pour les Français, les Suisses ou les Belges, et à 5h00 du matin pour les Canadiens.

Lieu du match : l’Ahmad bin Ali Stadium d’Al Rayyan.

Où regarder : côté Suisse, vous pourrez retrouver le match sur la SRF, côté français sur Bein Sport, sur la RTBF chez les Suisses, ou la ZDF pour les Allemands.