Qatar 2022 | Iran vs. USA Highlights + Minute par minute

Pierre

30 novembre 2022 03:39

*** Dans ce résumé de l’Iran contre les États-Unis, vous apprendrez comment l’équipe nationale iranienne bars et les stars se sont qualifiées pour les huitièmes de finale de Qatar 2022.

Jouez sur les meilleurs sites de paris sportif de 2023

Vbet Sport

Bonus

100 €

Betclic Sport

Bonus

100 €

Bwin.fr

Bonus

120 €

Netbet.fr

Bonus

100 €

Betway.fr

Bonus

100 €

Ils l’ont fait. Les États-Unis ont vaincu 0x1 à Iran et a sorti le grand jeu pour la CONCACAF à Qatar 2022.

Après l’élimination du Canada et la sortie plus que probable du Mexique dans le groupe C, les joueurs de l’UEFA ont été éliminés.Les garçons de Greg Berhalter ont fait leurs devoirs, ont passé leurs examens et affronteront les Pays-Bas en huitième de finale.

Sans aucun doute, l’entrée du DT yank est la meilleure chose qui soit arrivée à l’équipe nationale depuis que Bruce Arena l’a entraînée pour Corée-Japon 2002 et Allemagne 2006. Et pas seulement parce qu’ils ont atteint les huitièmes de finale, mais aussi parce qu’ils ont remporté la Gold Cup 2021.

Mais, Comment s’est déroulée la victoire américaine, l’Iran s’est-il battu, et que s’est-il passé d’autre dans ce match ? Découvrez ces réponses et d’autres dans le résumé Iran vs USA que Foot221 a préparé pour vous.

Photo : The Athletic | L’équipe gringa a été sauvée par un miracle dans les dernières minutes du match.

Iran contre États-Unis

Une pluie d’occasions

Les Stars and Stripes jouent un très bon football. En fait, c’est peut-être l’équipe qui présente le plus de clarté, tant en défense qu’en attaque. Ordre … c’est quelque chose qu’ils ont montré contre le Pays de Galles et c’est quelque chose qu’ils ont montré contre l’Angleterre. Et dans les 45 premières minutes contre l’Iran, ils l’ont confirmé.

Le onze de Berhalter, comme d’habitude, a connu des changements. Il est entré Carter-Vickers pour Zimmerman et Sargent pour Wright.. Une chose qui est également habituelle pour les Américains est que les mouvements fonctionnent. Sargent a été très fort dans ce match, tout comme Carter-Vikers. Mais c’est une autre affaire. Pour le moment, le match est de retour.

Le premier a été lancé par la bougie Tyler Adams au milieu à 10′. Le capitaine s’ouvre à Timothy Weah et l’ailier passe à Musah. Le milieu de terrain a adressé un centre au point de penalty que Pulisic a repris de la tête dans les mains de Beiranvand. Première chance, pas de but.

Puis, à la 16′, Musah récupère un ballon partagé au milieu de terrain, s’ouvre avec Dest et l’ailier tire un centre-chute que Beiravand dévie sur le côté gauche. Deuxième chance, pas de but non plus.

Toutefois, le Yankees n’a pas manqué un battement. A 37′, en effet, Adams a couru le long du terrain de droite à gauche et s’est ouvert à Robinson. Le défenseur latéral a coupé au milieu, a passé le ballon à McKennie et la star de la Juventus a glissé le ballon à Serginho Dest, qui avait marqué la passe derrière les défenseurs latéraux. Le ballon de McKennie tombait comme un gant dans les pieds de Dest, qui centrait pour Pulisic pour faire 1×0.

Photo : Depor | Pulisic a poussé le final 0x1.

Goal !

La seule chose regrettable est que Pulisic ait été blessé. Le “9” de Chelsea a été hospitalisé, mais tout porte à croire qu’il sera rétabli pour le match contre les Pays-Bas.

But refusé à Weah

Mais la pluie ne s’est pas arrêtée là. Pourquoi ? Car à la 53′ de la première mi-temps est arrivé un autre coup de foudre de McKennie. Il s’agissait d’une belle contre-attaque orchestrée par le milieu de terrain depuis le centre de la ville. vecchia signora.

McKennie recevait des défenseurs centraux, attaquait l’espace et servait Timothy Weah. L’attaquant lillois se retrouve seul face à Beiravand et envoie le ballon dans le poteau droit. 2×0.

Cependant, l’arbitre a immédiatement levé son drapeau et le but a été immédiatement refusé.

Résumé du match Iran – États-Unis

Une deuxième mi-temps à couper le souffle

Le complément entre les Arabes et les Yankees était digne d’un hôpital, surtout dans l’ensemble. L’équipe de Queiroz a eu de nombreuses occasions d’égaliser ou de gagner le match, tout comme les Stars and Stripes ont eu des occasions d’accroître leur avance.

Mais avant d’en arriver là, les deux équipes sont arrivées affamées. Queiroz faisait entrer Ghoddos à la place d’Azmoun et Aaronson à la place de Pulisic. Le changement des États-Unis était forcé, celui de l’Iran était nécessaire.

Photo : MARCA | Pulisic aurait pu terminer la première mi-temps, mais n’est pas entré en jeu pour la seconde.

En 46′, Aaronson montrait déjà des aperçus de sa qualité. Il recevait une passe de Ream, se tournait pour faire face à la défense et glissait une passe à Sargent qui se terminait par un tir dans les mains de Beiranvand.

Mais à la 51′, l’équipe de Queiros a eu sa première occasion.. Rezaeian parvenait à s’infiltrer sur le flanc, combinait avec ses coéquipiers et centrait pour Ghoddos dont la tête passait au-dessus de la barre transversale.

Treize minutes plus tard, l’occasion la plus nette se présente pour les Arabes. Pire encore, il est tombé dans les pieds de Taremi, jusqu’alors leur joueur le plus efficace. Rezaeian était de nouveau le protagoniste, cette fois-ci avec une passe au point de penalty que personne n’a pu dégager et qui a trouvé Taremi seul pour marquer. L’attaquant de Porto aurait pu égaliser, mais son tir est passé juste à côté du poteau. C’est dommage.

Appelez le 911

A la 92′, alors que tout semblait sous contrôle du côté de Berhalter, les sirènes des ambulances ont retenti. Une faute près de la surface de réparation donne aux Iraniens un coup franc dangereux. Rezaeian a encore montré sa capacité à envoyer des ballons dans la boîte avec une superbe livraison qu’il a mise sur la tête de Pouraliganji. Le défenseur central iranien plongeait au sol, son tir était presque lobé et le ballon était tout près de se loger dans le poteau gauche de Turner.

Puis, à la 97e minute, c’est Hosseini qui a envoyé un ballon dans la boîte qui a été amené sur le flanc et est tombé dans les pieds de Taremi. L’attaquant de Porto avait une autre occasion, mais il ne parvenait pas à mettre assez de puissance pour pousser le ballon dans la boîte.

0x1, les USA gagnent !

Photo : Infobae | Taremi aurait pu bénéficier d’un penalty lors de la dernière action du match.

Prochain match des USA

Les États-Unis joueront leur match de huitième de finale contre les Pays-Bas le samedi 3 décembre à 16h00 au Kalifa International Stadium.