Voici les 10 meilleurs recrutements de l'histoire du Real Madrid

Les Galactiques, Cristiano Ronaldo ou Luka Modrić..., la Casa Blanca a le chic pour signer des joueurs de classe mondiale. Découvrez avec Foot221 qui sont les 10 meilleures signatures de l'histoire du Real Madrid.

Les 10 meilleures signatures de l'histoire du Real Madrid

10. Ronaldo Nazário : le phénomène

Face à son refus de continuer à l'Inter en raison de divergences avec l'entraîneur Héctor Cúper, le Real Madrid n'a pas manqué l'occasion. L'ancien membre des inoubliables Galacticos faisait pression sur l'Inter pour négocier son départ vers le Real Madrid.

Quelques minutes avant la clôture du marché, le 31 août 2002, les Blancos ont officialisé la signature de Ronaldo.

Curieusement, la clé de l'accord final se trouve entre les mains de celui qui deviendra plus tard président du FC Barcelone. Sandro Rosell était le représentant de Nike, la firme du joueur, et fut l'un de ceux qui convainquirent l'Inter d'accepter l'offre des Merengues.

Finalement, la Maison Blanche a dû payer 45 millions d'euros à l'Inter en échange de l'arrivée du troisième galactico dans la capitale espagnole.

9. Gareth Bale : le Cardiff Express

Après plusieurs bras de fer, les Vikings ont remis ça. A cette occasion, le Gallois Gareth Bale quittait Tottenham Hotspur, l'équipe avec laquelle il s'est fait connaître, pour rejoindre Los Blancos.

Le président de la Maison Blanche voulait le Gallois à Madrid et rien ni personne ne pouvait l'en empêcher. Les négociations ont duré un mois, au cours duquel les relations entre les Anglais et les Espagnols ont été tendues parce que le club présidé par Daniel Levy refuse de vendre Bale.

Cependant, l'attaquant a été prêt à quitter l'Angleterre pour réaliser son rêve et Tottenham a dû accepter sa demande.

La décision de l'une de leurs stars et du meilleur joueur de Premier League lors de la campagne 2014/2015 a été un coup bas pour les Spurs. Mais l'expressman de Cardiff n'a jamais regretté d'être venu à Madrid, Qui a déboursé 101 millions d'euros pour lui.

8. Luka Modrić : l'homme aux mille combats

Mourinho l'a bien cherché, mais Daniel Levy a refusé de le laisser partir. Dans ces conditions, Florentino Pérez devait réfléchir à chaque action avant de l'exécuter et c'est ce qu'il a fait.

Le président des Spurs avaiet promis au Croate que s'il restait une saison de plus, il le laisserait partir lors de la campagne suivante. Mais à l'heure de vérité, les mots se sont perdus dans le vent, Tottenham voulait quelque chose en échange du départ de Luka.

Voyant son rêve anéanti, Modrić s'est opposé à faire la pré-saison avec les Anglais jusqu'à ce que sa situation injuste soit clarifiée et que Madrid prenne des mesures. Pérez n'abandonna pas avant d'avoir signé son nouveau joueur vedette et met 42 millions d'euros sur la table pour le Croate.

Ainsi, les souhaits de " Mou ", de Modrić et, bien sûr, de Florentino Pérez ont été satisfaits après avoir ajouté un nouvel exploit à sa liste de transferts.

7. David Beckham : "ne jamais dire jamais".

17 juin 2003 : L'Angleterre est paralysée par l'annonce du transfert de David Beckham au Real Madrid.

Le capitaine de l'équipe d'Angleterre et icône de United est arrivé en Espagne pour compléter le mégaprojet de Florentino Perez. Les Vikings à nouveau ont battu Barcelone en un contre un et ont convaincu une star mondiale de rejoindre les rangs madrilènes.

Une signature de rêve pour Madrid, mais une catastrophe pour les Catalans, car l'Anglais était la promesse électorale de Joan Laporta.

Deux mois avant son arrivée dans la capitale espagnole, Beckham avait été interrogé sur un éventuel transfert à la Maison Blanche, ce à quoi il avait répondu : "ne jamais dire jamais". Cette réponse, qui est passée inaperçue pour beaucoup, a pris tout son sens en juin, lorsque la signature de Beckham avec les Blancos a été officialisée.

Malgré le fait que l'équipe espagnole n'a payé que 35 millions d'euros, la transaction est entrée dans l'histoire comme le premier transfert qui a changé le paradigme du marketing sportif.

6. Luis Figo : pacte avec l'ennemi

Considéré comme la trahison du moment, la signature de Luis Figo à la Casa Blanca a été un transfert sans précédent.

L'ancien capitaine du FC Barcelone avait nié catégoriquement tout lien avec Madrid. Mais Florentino Pérez, fraîchement élu président des Vikings, a un atout dans sa manche.

Quelques heures avant la fermeture de la fenêtre de transfert, Luis Figo devient un nouveau joueur de Madrid grâce à un accord entre son agent et Florentino Pérez.

Le Portugais arrive ainsi à la Casa Blanca en 2000 et devient la recrue la plus chère de l'histoire du football à cette époque. Les Blancs ont déboursé 60 millions d'euros en échange de Figo, car Pérez avait promis de le faire venir au club lors de sa campagne électorale.

5. Zinédine Zidane : une nouvelle ère

Florentino Pérez a dit : "Zidane sera un jour un joueur du Real Madrid". Les promesses du président des madridistas sont tenues et cela n'a pas fait exception. L'arrivée de Luis Figo a été suivie par celle du Français Zinédine Zidane qui est arrivé au club madrilène en échange de 72 millions d'euros en juillet 2000.

En principe, les bianconeri ont demandé 2 millions de plus pour le milieu de terrain. Cependant, Florentino Pérez n'a pas bougé sur son offre et la Juventus n'a pas eu d'autre choix que d'accepter le montant proposé.

Le changement d'avis des dirigeants de la Vecchia Signora s'est produit grâce à une manœuvre astucieuse de Pérez. Quelque temps auparavant, Florentino et Zidane s'étaient rencontrés lors d'un gala de la FIFA à Monte-Carlo.

Lors de cette rencontre, le président madrilène n'a pas laissé passer l'occasion et, sur une serviette de table, a demandé au Français s'il voulait rejoindre le club, ce à quoi Zidane a répondu d'un simple et retentissant : oui.

4. Sergio Ramos : la hiérarchie espagnole

La première recrue espagnole de l'ère Florentino Pérez. Après 5 années au cours desquelles la Maison Blanche a réalisé les transactions les plus mémorables des années 2000 comme Luis Figo, Ronaldo, Beckham ou Michael Owen, il était nécessaire de signer un Espagnol.

A cette occasion, c'est Sergio Ramos qui a été choisi pour rejoindre les rangs de Los Blancos. A quelques heures de la fermeture de la fenêtre de transfert, les représentants de l'Espagnol ont déposé auprès de LaLiga la clause de résiliation du successeur de Fernando Hierro.

Le capitaine aux 3 titres consécutifs de la Ligue des Champions est arrivé dans la capitale espagnole le 8 septembre 2005 pour 27 millions d'euros.

3) Toni Kroos : le cerveau

Le milieu de terrain madrilène a signé chez les Vikings en 2014 après que le Bayern Munich ait décidé de se débarrasser de lui. Aussi absurde que cela puisse paraître, les géants bavarois ont mis l'Allemand en vente pour avoir demandé une augmentation de salaire de 6 à 10 millions euros par saison.

Malgré le fait que "Pep" Guardiola ne voulait pas que l'Allemand quitte les Bavarois, Toni Kroos a clairement indiqué qu'il était temps de changer d'air. C'est pourquoi son agent s'est mis à la recherche d'une nouvelle destination pour le milieu de terrain qui s'est retrouvé à Madrid par un coup de chance.

Le Sniper était tout à fait d'accord pour devenir le nouveau renfort de Manchester United. Mais les Red Devils ont limogé David Moyes, le manager de l'équipe à l'époque, en avril 2014 et les négociations ont été rompues.

Face à cette situation, les Vikings ont planifié leur meilleure stratégie pour s'attacher les services du joueur qui, 4 jours avant sa signature, est devenu champion du monde. Le Real Madrid a payé 25 millions d'euros pour l'Allemand qui, sans le savoir, deviendra l'un des principaux joueurs de l'équipe des Blancs.

2 - Karim Benzema : de l'ombre à la gloire

Florentino Pérez avait déjà prévu une bombe mondiale le 30 juin 2008 : "La prochaine signature aura lieu demain ou après-demain". Deux jours plus tard, il a tenu sa promesse en officialisant la signature de Karim Benzema.

Un coup de maître de Florentino, puisqu'il n'a payé que 35 millions d'euros. Contrairement à d'autres recrutements comme celui de Luka Modrić, l'Olympique lyonnais n'a pas mis autant d'obstacles au départ de Karim. Il a suffi d'une discussion entre le président du club lyonnais et le Français pour que les négociations avec les Merengues aboutissent.

Si la qualité du Français et son arrivée à Madrid ont fait l'objet de spéculations, le temps a donné raison au grand pari de Florentino. Karim Benzema a été l'une des recrues les plus rentables de l'histoire de la Casa Blanca. En outre, il est devenu l'homme le plus important après le départ de Cristiano Ronaldo.

1) Cristiano Ronaldo : une légende est née.

Juin 2009. Le marché des transferts bat son plein et, bien sûr, le Real Madrid veut son nouveau galactico.

La Maison Blanche a une fois de plus réussi un coup de maître après avoir payé 96 millions d'euros en échange de l'arrivée de Cristiano. Son transfert vers le club espagnol a une nouvelle fois ébranlé le football mondial en devenant le transfert le plus cher de l'histoire du sport à cette époque.

Avant l'accord avec United, les Vikings avaient déjà exprimé leur intérêt pour l'attaquant portugais. Cependant, les Red Devils étaient réticents à vendre l'un de leurs joueurs les plus prometteurs, et c'est donc la demande de CR7 au club anglais qui a accéléré son départ.

Bien que Madrid ait déboursé une somme inimaginable pour Cristiano Ronaldo à l'époque, la star portugaise a prouvé que sa signature en valait la peine.

Meilleures recrues Real

Liste des 10 meilleurs recrutements de l'histoire du Real Madrid.

Joueur Prix Saisons
Cristiano Ronaldo 96 millions d'euros 2009 - 2018
Karim Benzema 35 millions d'euros 2009 - 2023
Toni Kroos 25 millions d'euros 2014 - aujourd'hui
Sergio Ramos 27 millions d'euros 2005 - 2021
Zinedine Zidane 72 millions d'euros 2001 - 2006
Luís Figo 60 millions d'euros 2000 - 2005
David Beckham 35 millions d'euros 2003 - 2007
Luka Modrić 42 millions d'euros 2012 - aujourd'hui
Gareth Bale 101 millions d'euros 2013 - 2022
Ronaldo Nazário 45 millions d'euros 2002 - 2007

tops




Pariez sur les Meilleurs Bookmakers du 19 Juin 2024

Legendplay Sports

Legendplay Sports

Bonus

375 $CA

Powbet Sports

Powbet Sports

Bonus

100 CHF

ProntoBet Sports

ProntoBet Sports

Bonus

10 €
Vous êtes ici : Accueil > Espagne > Liga > Voici les 10 meilleurs recrutements de l'histoire du Real Madrid