L’insaisissable Kuchta détruisait les Espagnols. Mais les Tchèques ont fini par perdre leur victoire sur le géant.

Laura

20 juin 2022 19:08

Les footballeurs tchèques ont fait match nul 2-2 avec l’Espagne dans le deuxième match du Groupe A2 de l’UEFA Nations League.Contre les finalistes de l’année dernière et triple champions d’Europe, les Tchèques ont mené deux fois au score et cherchaient une victoire inattendue, mais Iñigo Martínez a égalisé à la 90e minute.

Jouez sur les meilleurs sites de paris sportif de 2023

Vbet Sport

Bonus

100 €

Betclic Sport

Bonus

100 €

Bwin.fr

Bonus

120 €

Netbet.fr

Bonus

100 €

Betway.fr

Bonus

100 €

Jakub Pešek et Jan Kuchta ont marqué pour les locaux à la quatrième minute et à la 66e minute respectivement, tandis que Gavi, 17 ans, a marqué pour les visiteurs à la fin du premier acte. L’équipe nationale n’a pas battu l’Espagne lors du sixième match de son histoire, mais elle a fait match nul avec elle pour la deuxième fois.

Les Tchèques ont partiellement suivi la victoire 2-1 de jeudi contre la Suisse et après deux des six tours du groupe, ils sont deuxièmes au classement avec le même nombre de points que le Portugal, premier, qu’ils affronteront jeudi. Le calendrier de juin se termine dimanche prochain en Espagne.

Les hommes de l’entraîneur Jaroslav Šilhavy jouent pour la première fois au niveau de l’élite de la Ligue des Nations, après avoir été dans le groupe B lors des deux dernières éditions, d’où ils sont sortis l’année précédente.

“Les garçons ont joué un excellent match. Nous avons encaissé dans les dernières secondes, donc nous sommes un peu déçus. D’un autre côté, c’est quand même un bon résultat, quatre points après deux matchs, c’est bien”, a déclaré Šilhavý en conférence de presse.

La Ligue des Nations remplace en grande partie les matchs préliminaires et donne aux équipes une chance supplémentaire de se qualifier pour les championnats européens ou mondiaux. Cette fois-ci, les 12 équipes non qualifiées pour l’Euro 2024 en Allemagne à l’issue du tour de qualification régulier seront sélectionnées et devront affronter un barrage pour les trois places restantes dans le championnat.

Šilhavý a de nouveau opté pour un système à trois stoppeurs et a effectué trois changements dans le onze de départ par rapport au match contre la Suisse. Le capitaine Souček a été titularisé pour la 50e fois en équipe nationale. Le sélectionneur espagnol Luis Enrique a “fait tourner” le onze de départ à huit postes par rapport au match nul 1-1 de jeudi contre le Portugal, seul le capitaine Busquets restant sur le banc pour l’ouverture.

L’équipe tchèque voulait menacer à partir d’échappées contre le grand favori, et à la quatrième minute, l’une d’entre elles a parfaitement fonctionné. Kuchta reprenait un centre de Coufal derrière la défense, passait le ballon à Pesek et il frappait facilement le but ouvert. L’assistant a signalé le hors-jeu, mais l’arbitre français Letexier, après avoir consulté l’arbitre vidéo, a concédé le but parce que Carvajal, récent vainqueur de la Ligue des champions avec le Real Madrid, avait été oublié derrière la ligne défensive. Pesek a marqué pour la cinquième fois lors de son 12ème match pour l’équipe nationale.

“Je pensais plutôt que Kuchtic était hors-jeu. Je le regardais, j’étais sur la ligne. Quand je célébrais, j’ai vu l’arbitre et j’ai commencé à prier pour qu’ils revoient la décision. Au final, tout s’est déroulé comme prévu et j’en suis heureux”, a déclaré M. Pesek.

Les champions du monde 2010 étaient visiblement contrariés par ce but. Comme prévu, les Espagnols ont conservé le ballon et combiné dans la moitié de terrain tchèque, mais ils n’ont pas obtenu d’occasions pendant la majeure partie de la première mi-temps. À la 26e minute, Sarabia a raté la balle en bonne position.

Peu avant, Zelený devait effectuer un remplacement pour cause de blessure et était remplacé par Jankto. Cependant, l’ailier du club espagnol Getafe n’a même pas tenu jusqu’à la pause. Lui aussi a été blessé et a quitté le terrain sur une civière à la 44e minute.

Bien que l’arbitre ait fixé quatre minutes en première mi-temps, Šilhavy n’a pas effectué de remplacement et ses joueurs ont terminé le premier acte à dix. Cela a porté ses fruits à la troisième minute lorsque Rodri a centré pour Gavi, qui a égalisé d’une tentative au second poteau. À 17 ans et 304 jours, le talent du FC Barcelone est devenu le plus jeune buteur de l’histoire de l’équipe nationale espagnole.

“Si nous avions procédé à des remplacements, nous n’aurions eu qu’une seule fenêtre de remplacement en seconde période. À la 60e minute, nous remplacions les trois joueurs restants, puis notre gardien de but se blessait et nous jouions 30 minutes sans lui. C’est la raison de notre décision, nous l’avons communiquée aux acteurs de terrain. Nous prenons sur nous. Nous sommes passés à quatre à l’arrière. Je pense que c’était la bonne décision, même si nous avons marqué le but”, a déclaré Šilhavy.

Havel est entré en jeu à la place de Jankt en seconde période et a lancé Kuchta dans une échappée à la 55e minute, mais il a manqué de peu. De l’autre côté, Vaclik est intervenu contre Torres. À la 62e minute, le gardien tchèque a été sauvé par le poteau arrière après que le remplaçant Asensio ait effectué la première touche de balle.

Quatre minutes plus tard, après une nouvelle pause, les locaux frappent. Le remplaçant Černý, d’une excellente passe derrière la défense, invitait Kuchta en solo, qui battait le gardien Simón d’une courbe élégante. L’attaquant du Lokomotiv Moscou a poursuivi son but contre la Suisse et a marqué pour la deuxième fois de sa carrière pour l’équipe nationale A.

“Cette solution nous a été entièrement offerte. Le gardien de but était haut, il est allé contre moi. J’ai juste eu à la frapper pour qu’elle tombe derrière lui. Je suis content de ce but, il nous a permis de prendre un point”, a déclaré Kuchta à ČT Sport.

À l’autre bout du terrain, Vaclik a été aidé une deuxième fois par la barre, qui a été effleurée par une tête de l’extérieur du remplaçant Torres. Alors que les Tchèques semblaient sur le point de remporter leur première victoire contre l’Espagne dans leur histoire indépendante, Martínez a profité d’un centre à la 90e minute et l’arbitre a jugé que le ballon, après avoir rebondi sur la barre transversale, était tombé juste au-dessus de la ligne de but. L’équipe nationale n’a toujours pas perdu à domicile pour la onzième fois consécutive. L’Espagne a également fait match nul dans l’autre match de groupe.

“Dommage pour le deuxième but, je me sens un peu coupable à ce sujet. Mais c’est arrivé”, a déclaré Matějů. “La plupart du temps, nous ne nous sommes pas sentis complètement chez nous. Nous n’avons pas fait aussi bien que nous le voulions. Je ne vais pas juger si c’est un résultat juste ou injuste. Je pense que nous avons eu plus d’occasions. Mais les Tchèques nous ont posé des problèmes”, a déclaré l’entraîneur Enrique, dont les joueurs, contrairement à l’équipe tchèque, se sont qualifiés pour la Coupe du monde d’automne au Qatar.

Ligue des Nations de football – Round 2 :

Groupe A2 :

République tchèque – Espagne 2:2 (1:1)

Objectifs : 5. Pesek, 66. Kuchta – 45.+3 Gavi, 90. Martínez. Arbitre : Letexier – Mugnier, Rahmouni – Delajod (vidéo, tous Fr.). Spectateurs : 18.245.

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE : Vaclík – Coufal, Zima, Brabec, Matějů, Zelený (24. Jankto, 46. Havel) – Lingr (59. Černý), Sadílek, Souček, Pešek (58. Hložek) – Kuchta (78. Jurečka). Entraîneur : Šilhavý.

Espagne : Simón – Carvajal, García, Martínez, Alonso – Gavi, Rodri (61. Busquets), Koke (72. Llorente) – Sarabia (46. Torres), De Tomás (61. Morata), Olmo (61. Asensio). Entraîneur : Enrique.